Date: 2011-06-05

Tomohon

Tags: Indonesie

Le lendemain, nous serons contraint d'attendre pour trouver un "taxi", car c'est dimanche, et tout le monde est à l'église. C'est seulement sur les coups de 11h que notre conducteur (qui semble avoir 16 ans) apparait.

Nous arriverons à négocier (notre ami Matthieu surtout) 250.000 rupiahs pour aller à Tomohon. Direction le "Volcano Resort", au pied du volcan "Lokon".

Le midi, nous mangerons sur place. Au lieu de nous servir un "mie goreng" (nouilles fries) comme demandé, ils nous apporteront ce qu'ils prétendent être du "ayam mie goreng" (nouilles fries au poulet). Etant donné la réputation de cette partie de l'Indonésie pour sa cuisine "spéciale", et l'apparence de cette viande rose, nous nous abstiendrons de tenter l'expérience. Léa et Matt essaieront, et confirmeront que ce n'est pas du poulet...

L'après-midi, nous irons visiter un temple assez kitsch et faire un tour dans Tomohon, qui se résume à une grande artère.

Le lendemain matin, nous allons au marché de Tomohon, célèbre pour ses spécialités locales (rat, serpent, chien, chauve-souris, etc.). La viande de chien étant plus chère que le poulet, nos amis suisse ont probablement goûté du rat ou de la chauve-souris le jour précédent.

A la première apparence, c'est un marché comme beaucoup d'autres. C'est quand on entend des chiens hurler de l'autre côté qu'on sait que c'est par là que ce passent les choses inhabituelles. On traverse la partie centrale du marché, l'odeur est forte, des rats et des serpents morts jonchent le sol. On tombe alors sur deux cages remplies de chien pas très en forme. C'est ces fameux chiens qui sont sur les établis, brûlés. Il y a des bouts de queue par ici, des moitiés de corps par là.

Nous continuons notre visite pour aller dans les fruits et légumes, endroit plus agréable au nez et aux yeux.

Avant de partir, nous décidons tout de même d'aller enquêter sur l'exploitation de la viande de chien, histoire de connaître leur méthode. Nous ne devrons rien demander, en arrivant, deux hommes sont en train de sélectionner un animal dans la cage. Ils semblent choisir le chien le plus faible. Il n'opposera d'ailleurs aucune résistance, alors qu'ils le prennent par le coup en dehors de la cage. Un des deux hommes se muni d'une barre à mine, et frappe un coup violent sur le coup, qui sonnera l'animal. Quelques coups supplémentaires suivront, directement sur le crâne. Le bruit est violent, l'affaire est vite pliée. L'animal mort, ils le saisissent par une patte arrière, pour le jeter quelques mètres en arrière au pied d'un établi, où il se fera brûler les poils.

L'après-midi, nous partirons à 4 pour l'ascension du volcan, qui ne sera pas forcément chose facile. Nous mettrons environ 2h30 pour arriver au sommet.

Nous prendrons la direction de Manado, où nous nous séparons de notre couple d'amis suisse. Nous trouverons finalement un endroit où loger. Soit les hôtels étaient complets, soit ils hébergeaient des types complètement shootés (Rex Hotel). Manado est avec Medan une des villes les plus bruyantes qui m'ait été donné de voir.