Corse en septembre

En cours de rédaction. Pas encore relu.

J'ai passé 15 jours en Corse du 28 août 2016 au 11 septembre 2016, tour de l'île en voiture de location et logement principalement en camping.

Je reprends ici toutes informations utiles à l'organisation d'un tel voyage.

Vol

En terme de vol depuis la Belgique, il n'y avait pas une grande offre, et c'est relativement cher au vu de la distance. A noter que Corsica Airlines commence des vols réguliers au départ de Charleroi dès mars 2017, et les prix sont intéressants (78 euros pour A/R en juillet 2017 !).

Par contre, au départ de Lille, la compagnie Volotea offre des vols réguliers, et avec un bagage (maximum 20 kg) en soute pour deux personnes, le total s'est élevé à 420 EUR en réservant fin juillet avec Bastia-Poretta en destination (Ajaccio et Figari sont aussi déservis).

Cette compagnie low-cost n'est pas des plus claires sur ses prix, et tend à être pire que Ryanair sur certains aspects lors de la réservation. Il y a une différence notable entre le premier prix annoncé et la facture finale, même si une fois de plus, ils restent concurrentiels sur cette destination. Par exemple, le coût d'ajout d'un bagage se fait par trajet, si ils vous disent 35 EUR par bagage, ça fait donc un total de 70 EUR pour l'aller-retour. Deux bagages et vous êtes à 140 EUR, ce qui est vraiment cher.

L'ajout d'un bagage en soute a couté 72 EUR au moment de la réservation. Ils acceptent gratuitement un bagage à main de 10 kgs et un autre petit bagage, tout comme Ryanair. Ca signifie que si vous embarquez dans les derniers vous aurez votre bagage aux pieds.

Le check-in en ligne n'est possible que 7 jours avant le vol, si vous voulez faire le check-in avant, vous devez obligatoirement choisir un siège qui sera payant (ça commençait à 9 EUR). Si vous attendez, quelques jours avant le vol, ils vous assigneront gratuitement un siège de manière aléatoire (Ryanair fait pareil).

Il est possible de faire le check-in depuis un appareil mobile et d'éviter l'impression du billet. Vous téléchargerez alors un fichier image de type PNG sur votre appareil. Si vous leur demandez d'imprimer le billet au comptoir, il vous en coûtera 30 EUR (même prix que si vous oubliez de procéder au check-in en temps et en heure).

Les avions sont récents (Boeing 717), le service a été correct. Le vol aller avait 50 minutes de retard et est arrivé avec 20 minutes de retard (ils prennent une sacrée marge de sécurité en annoncant 2 heures de vol).

Truc : il vous est loisible d'ajouter un bagage jusqu'à deux heures avant le vol, n'ajoutez pas de bagage lors de votre réservation et attendez donc un peu et vous recevrez un email quelques jours avant votre départ vous proposant d'ajouter un bagage pour un prix réduit. La promotion que j'ai reçu revenait à 45 EUR le bagage de 20 kg pour l'aller/retour.

L'aéroport de Lille est assez attractif, facilement accessible et le prix du parking longue durée (parking P1 sur réservation préalable) n'est pas exhorbitant (75 EUR pour 15 jours, comparé à 170 EUR à Charleroi).

Location de voiture

J'ai trouvé sur Sixt un véhicule de type VW Polo 5 portes diesel pour 420 EUR pour 15 jours, assurance incluse avec franchise de 900 EUR. Il est possible de choisir une assurance avec franchise à 0 EUR, c'était 11 EUR par jour pour moi.

J'ai fait le tour de toutes les compagnies de location et le prix était situé entre 400 et 700 EUR avec franchise. Il est donc utile de prendre un peu de temps pour faire son choix.

A l'arrivée, on m'a proposé une Citroen DS3 diesel 3 portes GPS ou un autre véhicule essence 5 portes GPS, tous les deux quasi neufs. J'ai choisi le véhicule diesel, plus économe (mais plus polluant :(). Le véhicule n'avait que 1992 kms au comptEUR, ce qui ne m'enchante pas vraiment car la moindre griffe est beaucoup plus visible qu'avec un véhicule qui a déjà vécu.

Le plein n'était pas complet (quand j'ai signalé le souci on m'a dit qu'il s'agissait d'un problème de jauge.. hum) et il n'y avait pas de liquide de lave-glace.

J'ai parcouru 1336 kms sur le voyage, et j'ai déboursé 76 EUR de carburant à raison d'environ 5 litres au 100 kms. J'estime qu'un véhicule essence m'aurait au moins coûté 120 EUR (consommation plus élevée et prix de l'essence plus élevé).

Je recommande vivement cette DS3 qui est agréable à conduire sur routes sinueuses et qui est très économe.

Toutes les compagnies de location travaillent en fait avec un garagiste situé juste en face de l'aéroport : Filippi Auto SA.

Ce garagiste se permet de glisser une feuille dans le véhicule indiquant en gros ceci : "le véhicule vous est remis propre, merci de le restituer dans le même état de propreté, sinon vous pourrez être facturé 50 EUR pour le nettoyage." Ca va à l'encontre des conditions générales de Sixt qui indiquent qu'ils pourraient facturer le nettoyage du véhicule en cas de saleté excessive. Le véhicule n'était pas sale mais après 15 jours dans un endroit comme la Corse, il y a forcément du sable et de la poussière.. j'ai un peu nettoyé pour tout de même éviter les discussions inutiles et ça n'a posé aucun problème au retour du véhicule. La réception s'est d'aillEURs faite en quelques minutes sans aucun souci. Vous recevez un document qui indique clairement qu'il n'y a pas de dommage ni de nettoyage facturé nécessaire, impossible qu'on vous facture des choses sur votre carte de crédit après votre séjour.

Truc : chez Avis, le prix pour une réservation identique entre les différents sites du groupe (.fr, .de, .co.uk., .com) ne donne jamais le même prix, vous pouvez donc réserver par exemple sur le site allemand même si vous êtes belge. Pour ma réservation précédente aux Etats-Unis, le site Irlandais était le moins cher.

Truc 2 : ne jamais prendre l'option GPS payante et souvent très chère (typiquement 8-10 EUR/jour), bien souvent le véhicule aura le GPS embarqué et il ne vous coûtera rien. C'était encore le cas ici.

Logement

Un très bon point de chute à 10 minutes de l'aéroport de Bastia-Poretta est la Cala Bianca à Borgo, en bord de plage. Vous pouvez arriver tardivement, ils préparent alors une enveloppe dans un coffre de nuit à votre attention. Sur Booking.com la nuit coûte entre 60 et 70 EUR pour un appartement 4 personnes, mais sur Hostelworld.com la nuit est curieusement à 37 EUR.

J'ai commencé le séjour par deux nuits à 62 EUR la nuit, et j'ai terminé par une nuit à 37 EUR. Curieusement l'appartement était plus grand à la fin du séjour, pour moins cher.

Ils vous proposent de continuer à profiter de la piscine ou de la plage en attendant de partir vers l'aéroport. L'attente est donc assez agréable.

Entre les deux, j'ai passé la nuit en camping (sauf à Porto, deux nuits à l'hôtel du Golfe, 65 EUR / nuit).

Une chose à savoir, j'aime camper "sauvagement", être au contact de la nature et ne rien entendre à 1 km à la ronde. Je ne suis donc pas fan du camping en camping par défaut, je peux donc être assez critique alors que certaines personnes trouveraient l'endroit parfait.

En dehors de ces considérations, tous les campings ne se valent pas, certains sont austères voire même assez sinistres (camping Les roseaux à Belvédère-Campomoro, je ne comprends pas toujours les avis trouvés sur internet). Certains annoncent des prix totalement hallucinant (35 EUR la nuit pour 2 personnes, 1 tente, 1 voiture : camping de la Vallée à Campomoro).

Dans l'ordre (prix indiqué par nuit) :

  • Bella Vista à Porto-Vecchio (24,80 EUR), super restaurant l'Olivier juste à côté (pensez à réserver)
  • Tikiti à Propriano, sanitaires biens, vue sympa si on va assez haut, pour aller tout en haut il est préférable d'avoir un 4x4 (24,80 EUR)
  • U Sognu à Corte, sans charme mais pas cher et wifi disponible au fond (21 EUR)
  • Tuani à Corte (Vallée de la Restonica), anarchique mais tout au fond il y a des endroits calmes en bord de rivière (25 EUR)
  • L'Arimone à Lozzi au pied du Monte Cintu, calme et sanitaire limites, propriétaire sympatique, prévoir un pyjama il fait plus frais à 1000m (18 EUR)
  • Bella Vista à Calvi, en ville donc un peu plus bruyant mais sanitaires nickels (18 EUR)

Itinéraire

Je suis arrivé sans vraiment être préparé (première nuit et voiture réservées).

Je ne savais même pas exactement les choses à voir particulièrement, j'avais juste CityMaps2Go sur mon téléphone, un guide de randonnées et les cartes GPX sur mon téléphone. C'est ce qui a donc un peu guidé le séjour.

Voici l'itinéraire suivi :

  • Bastia : ballade dans la ville.
  • Cap Corse jusque Pino : routes sinueuses, partie la moins touristique de l'île.
  • Porto-Vecchio : ville bondée, prix des parkings exhorbitants pour un intérêt limité
  • Bonifacio : belle ville en hauteur, trop de touristes, le plus intéressant est de faire la randonnée le long de la côte avec la vue sur la ville.
  • Propriano : ville sans grand intérêt.
  • Ajaccio : îles sanguinaires.
  • Corte : randonnée dans la vallée de la Restonica, endroit intéressant pour l'astro-photographie, la voie lactée est visible à l'oeil nu.
  • Porto : ville sympathique, moins de familles vu l'absence de plage.
  • Région du Monte Cintu : point culminant de l'île.
  • Calvi : ville sympathique, montagne avec vue sur la ville.
  • Bastia

Randonnées

  • Bonifacio : très belle randonnée facile, prévoir beaucoup d'eau et un chapeau
  • îles Sanguinaires : petite randonnée et montée jusqu'à la tour génoise
  • Calanche : randonnée en forêt puis tête du chien
  • Vallée de la Restonica : montée aux lacs
  • Lac Nino (interrompu à 1 km du lac à cause des conditions climatiques)
  • Rivière de Tuvarelli : baignade agréable
  • Calvi : montée à 700m

Informations pratiques

Les pompes à essence BP sont généralement les moins chères, suivies par Vito.

Les grands magasins (Casino, etc.) sont moins chers que les petits magasins de village, mais privilégiez l'économie locale car la différence est souvent négligeable.

Pour l'équipement sportif, il n'y a qu'un seul Décathlon à Ajaccio, mais plusieurs Intersport et Sport 2000 sur l'île. Des commerces spécialisés existent dans les grandes villes.

Même si votre GPS indique que la route est limitée à 90, le prochain tournant peut être difficile à prendre à plus de 30 à l'heure : prudence.

Dans les tournants avec visibilité réduite ou absente tenez bien votre droite, n'hésitez pas à klaxonner. Attention, un animal se cache peut-être dans le tournant sur votre bande (vache, chêvre, cochon sauvage).

Il est possible que vous deviez faire marche arrière sur plusieurs centaines de mètres car un bus doit passer (particulièrement la région de Piata). Soyez respectueux des conducteurs de bus, si ils vous disent d'attendre derrière eux, attendez.

La bière locale Pietra est très bonne, que ce soit à la bouteille ou au fut :-)

Le vin y est particulièrement bon aussi.

Soyez souriants avec les locaux et n'arrivez pas comme si vous étiez en terrain conquis, certes le tourisme est leur source de revenu principale, mais ça n'empêche pas d'être respectueux. Si je vivais là j'aurais probablement aussi beaucoup de mal avec certains touristes en fin de saison.